Jardin partagé de Boisvallon

Responsable

 

Hamid Boudra

 

06.61.21.32.96

abdelhamid.boudra@clermont.inra.fr

Objet : promouvoir et faire partager les techniques et les connaissances autour de la culture biodynamique et/ou en permaculture à titre de loisir ou pour des raisons alimentaires.

 

Lieu : à l'entrée du lotissement Boisvallon Le Puy.

 

Personnes concernées : Tout résidant sur la commune de Ceyrat. Inscription possible à n'importe quel moment de l'année.

 

 

 

Charte des utilisateurs

 

Convention municipale

 

 

Répartition des lots

saison 2016/2017:

 

n°1-2             famille Egli Hornung

n°3-4            famille Caglar

n°5-6             famille Coulon Brunner

n° 6               non-attribué

n°7-8            famille Carre

n° 9               famille Lemaire

n° 10-11        famille Gougis

n° 12             famille Arnould

n° 13             famille Goninet

n° 14-15        famille Boudra

n° 16              famille Bousset Lapendry

n° 17              non-attribué

n° 18-19        famille Charlionet

n° 20             non-attribué

n° 21              familles Egli/Boudra

n° 22             famille Richard

n° 23             non-attribué

n° 24             Prisca et David

n° 25             nos enfants

Exemple de mise en oeuvre :

La technique décrite ci-dessous n'est pas exhaustive. Vous pouvez simplement découvrir la terre à nue, la recouvrir de BRF. Par contre cette technique permet au sol d'être souple, perméable, structuré, d'assurer une humidité constante, d'optimiser le pH du sol et de favoriser les transferts des nutriments.

1. Une fois le solde décompté, il faut briser les mottes le plus possible, ce qui est facilité lorsque celles-ci sont séches. C'est plus aisé en retournant les mottes. La matière organique se trouvant à 20 cm sous la surface ne se putrifiera pas car le substrat étant décompacté, l'environnement reste en aérobie avec une humidité constante ce qui est le meilleur biotope pour le développement des micro-champignons.

Bien évidemment, ce substrat ne devra jamais être foulé pour garder sa structure souple !

2. Importer des vers de lobri-compostage (petits rouge) sans toutefois trop en préléver à la source sous peine d'affaiblir grandement le rendement du compostage. Ces vers font un travail d'assimilation 'horizontale' alors que les gros lombrics réalisent un échange vertical et remontent les nutriments en surface grâce à leur déjections. Leur déplacement est grandement facilité par la qualité meuble du substrat ainsi que par l'utilisation de canaux issus de la décomposition de vieilles racines (type maïs ou tournesol des saisons précedentes).

3. Mise en place du BRF

Attention, un sol acide (pH<6,5) n'est pas un environnement favorable à la prolifération des vers. Il est même mortifère en deça de 5. Il ne faut donc pas mettre de BRF issu des cyprès, des tuyas, des lauriannes, avec des aiguilles de pins. Et limiter l'apport en bois de pin et de sapin. Les bouleaux possèdent un bois particulièrement rapidement putrécible.

On peut disposer une couche d'env. 5 cm ; sachant que rien que cette épaisseur représente un volume de 800 l par section !!!

4. Soupoudrer des cendres

 

Celles-ci sont un apport de sels minéraux qui vont s'infiltrer au fur et à mesure des pluies.

Ce substrat étant assez argileux, il n'est pas trés divers dans tout les oligo-éléments qu'il contient.

 

Au cours de l'année, on pourra intégrer d'autres cendres issu du brulli des épineux et des plantations malades.

5. Enfouissement des cailloux.

 

Intégrer dans les allées tous les petits et moyens cailloux que l'on trouve dans les sections. C'est simple, esthétique et cela permettra une limitation de la boue dans les allées.

Section finie !

 

Tout au long de l'année, on pourra laisser en surface de la paille, de l'herbe fraiche de coupe, des restes des plantes de culture.

Il faudra au moins 3 mois pour que nos amis les vers nous mélangent tout ça.

Le semis direct n'est vraiment pas conseillé ainsi que les pomme de terre la première année et il faut privilégiér les plantes à enracinement profond.

 

Il est fortement conseiller de parceller chaque section en  4 parties homogènes où l'on effectuera une rotation quadriénnale des cultures ; plantes racines, feuilles, graines et fleurs.

 

Au vu de la rotation quadriénnale, les plantes vivaces et ligneuses sont à proscrire, ne serait ce que par respect des voisins maraichers.

 

Une mise en oevre en permaculture est aussi envisageable.

Association des Familles de Ceyrat/Boisséjour - 2 bis avenue de la Vialle - 63122 Ceyrat - 07 88 35 65 69 - afc63122@gmail.com

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon